PARTOUT DANS LE MONDE, LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE REPRÉSENTE UNE NOUVELLE ÉTAPE DE LA PROFONDE RÉORGANISATION ÉCONOMIQUE ET SOCIALE ENGAGÉE DEPUIS PLUSIEURS DÉCENNIES SOUS L’EFFET DES TECHNOLOGIES D’INFORMATION. […] DEPUIS 2008, NOUS SOMMES DANS UNE NOUVELLE PHASE DÉSIGNÉE PAR UN NOUVEAU MOT : LE NUMÉRIQUE. TOUTES LES ENTREPRISES SONT CONCERNÉES.


Chef d’entreprise, l’apprentissage est l’occasion de former un jeune à vos méthodes de travail et à votre culture d’entreprise. L’apprentissage dans les métiers créatifs et du numériques tel que pratiqué par l’Idem vous offre aussi l’opportunité d’intégrer un apprenti-collaborateur déjà en possession de savoir-faire utiles pour votre entreprise.

l’Idem vous accompagne dans l’aventure de l’apprentissage selon les modalités qui vous conviennent :

  1. Votre entreprise a sélectionné un apprenant qu’elle souhaite intégrer dans sa stratégie de développement. Dans ce cas, l’Idem s’occupe des démarches et vous accompagne.
  2. Votre entreprise a un besoin mais n’a pas de candidat ou souhaite définir en amont le profil de son futur apprenti-collaborateur. Dans ce cas, les équipes de l’Idem définissent le profil adéquat et s’occupe de trouver l’apprenant correspondant.

LES ENTREPRISES CONCERNÉES

Il est important de noter que ce besoin de compétences dans les métiers créatifs et du numérique se retrouve chez l’ensemble des acteurs économiques et pas uniquement en agence de communication ou autres opérateurs traditionnels de ce secteur d’activité. Avec la numérisation de l’économie, les PME intègrent maintenant en interne ces compétences stratégiques pour leur réussite.

Toutes les entreprises, les établissements publics ou les collectivités territoriales peuvent signer un contrat d’apprentissage.


Les enjeux pour notre territoire sont importants tant en termes d’emplois que de rayonnement, élément vital pour une région dont l’économie dépend en grande partie du tourisme.
Cette activité étant d’ailleurs l’un des premiers secteurs à avoir entamé sa révolution numérique et à être donc en forte demande de profils experts dans la communication digitale.
Plus largement, il n’y a pas une, mais des typologies d’entreprises en recherche de profils issus de cette formation :

  • Agences de communication 360°, agences de communication digitale, agences web, agences de relations publiques.
  • Sociétés e-commerce ou ayant une plateforme e-commerce voir m-commerce (commerce en ligne sur smartphones).
  • PME de plus de 10 personnes qui ont besoin des outils digitaux pour servir de levier de développement.
  • Industries : Bolloré Technologies, Cémoi, Banques, Solia…
  • Institutions : administrations, associations, personnes publiques…

LE PUBLIC CONCERNÉ

L’apprentissage s’adresse à tous les jeunes de 16 à 25 ans (dérogations possibles pour les personnes ayant la qualité de travailleur handicapé).

LES DÉMARCHES

Que vous soyez une entreprise, un établissement public ou une collectivité territoriale, vous devez :

  1. Déterminez vos besoins et les compétences à transmettre au jeune.
  2. Vérifiez que le profil de l’apprenti correspond à une des formations de l’Idem Creative Arts School. Pour ce faire, rien de plus simple contactez-nous !
  3. Contactez l’Idem ou déposez une offre d’emploi pour trouver l’apprenti qui vous convient (rendez-vous sur le site de la bourse de l’apprentissage où les démarches à suivre sont indiquées : www.apprentissagelr.fr).
  4. Le contrat doit être signé par l’employeur et l’apprenti ou son représentant légal (vous pouvez remplir le cerfa directement en ligne sur alternance.emploi.gouv.fr). 
Le contrat doit ensuite être transmis au CFA qui le complète, le retourne à l’employeur qui l’envoie à la chambre consulaire chargée de l’enregistrement (Trouvez votre chambre consulaire). La chambre consulaire transmet les données informatiques relatives au contrat d’apprentissage à la Région pour les aides aux employeurs d’apprentis.

Le saviez vous ?  Les organismes consulaires mettent à votre disposition un ensemble de services pour vous accompagner dans vos démarches autour de l’apprentissage.

Voici un lien pour calculer le salaire de votre apprenti : ici

Quels sont les Avantages pour l’employeur  ?

  • L’apprentissage constitue un excellent moyen de répondre à vos besoins et préoccupations en matière de ressources humaines.
  • L’apprenti-collaborateur n’est pas comptabilisé dans les effectifs de l’entreprise.
  • Il permet d’intégrer de nouvelles compétences dans votre entreprise afin de soutenir son développement.
  • Des aides à l’entreprise à travers des exonérations de charges sociales :
    > Pour les entreprises de moins de 11 salariés : exonération totale des cotisations patronales et salariales légales ou conventionnelles (restent dues les cotisations d’accident de travail/maladie professionnelle et les cotisations supplémentaires d’accident de travail).
    > Pour les entreprises de 11 salarié et + : exonération des cotisations patronales de sécurité sociale et des cotisations salariales d’origine légale ou conventionnelle. (restent dues les cotisations d’accident du travail/maladie professionnelle, la majoration complémentaire d’accident du travail, la contribution de solidarité pour l’autonomie, la contribution FNAL, les cotisations patronales d’assurance chômage et d’assurance garantie des salaires (AGS) et le cas échéant, le versement transport et le forfait social).

Pour en savoir plus.

La Région adopte un règlement unique d’aides aux employeurs.

L’apprentissage est une voie d’excellence que la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée soutient à travers différents dispositifs. Afin de simplifier et rendre plus lisibles les aides dont peuvent bénéficier les entreprises qui souhaitent embaucher un(e) apprenti(e), les élus régionaux ont adopté un règlement unique d’aides aux employeurs d’apprenti-es sur l’ensemble du territoire régional.

Ces aides concernent :

  • la prime à l’apprentissage de 1000€, versée sous condition d’assiduité en formation au Centre de Formation d’Apprentis, pour les entreprises de -11 salariés,
  • L’aide au recrutement d’un apprenti de 1000€, versée sous condition pour l’embauche d’un 1er apprenti(e) ou d’un(e) apprenti(e) supplémentaire, pour les entreprises de -250 salariés.

Avec l’adoption de ce règlement unique, la Région s’engage pour soutenir les entreprises, sécuriser les parcours de formation des jeunes et ainsi booster la signature de contrats d’apprentissage.

En 2016, la Région consacrera un budget total de 27,5M€ pour les aides aux employeurs d’apprentis.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Current ye@r *